Prendre soin de soi, un acte qui est tout sauf égoïste

Publié le mercredi 22 juillet 2020

Illustration qui représente des montagnes multicolores et les silhouettes de quatre personnes dispersées.

Pensez à votre voix intérieure… Vous êtes-vous déjà parlé comme vous n’oseriez jamais parler à vos proches? Avez-vous tendance à soutenir et à encourager davantage vos amis que vous-même pendant une période difficile? Pour beaucoup d’entre nous, malheureusement, la réponse est oui. 

À l’occasion de la Journée internationale des autosoins, le 24 juillet, nous avons demandé à une conseillère en santé mentale et mieux-être de l’Université d’Ottawa, Monica Dobie, de partager ses conseils pour créer une routine saine afin de prendre soin de soi et favoriser un sentiment de bien-être émotionnel.

Apprendre à faire preuve de compassion envers soi-même

L’autocompassion se divise en trois grandes composantes. Tout d’abord, il faut savoir faire preuve de bienveillance envers soi-même, et non se critiquer et se juger trop sévèrement. Autrement dit, il faut se traiter comme on traiterait une personne qui nous est chère. Ce n’est pas un passe-droit pour s’apitoyer sur son sort, mais plutôt une occasion à saisir pour évoluer. S’encourager et réfléchir sainement à des façons de s’améliorer : voilà la clé du succès.

Le deuxième axe est l’humanité commune, ou la reconnaissance de sa propre humanité. Rappelez-vous que vous n’êtes pas seul. Quand vous rencontrez des difficultés, sachez que beaucoup d’autres les ont aussi vécues. Vous réaliserez qu’il n’y a pas forcément quelque chose qui cloche chez vous et que vos sentiments sont tout à fait normaux et humains. 

Le troisième axe est la pleine conscience, soit prendre le temps de se concentrer sur le présent, sans porter de jugement. Examinez vos émotions et états d’esprit en évitant de les fuir ou de tomber dans la négativité. La pleine conscience peut vous aider à freiner vos pensées automatiques et vos réflexes pernicieux. Vous pouvez par exemple recourir à des techniques de respiration, comme la respiration circulaire ou par le ventre, pour vous détendre et vous ancrer dans le présent. Des séances virtuelles vous sont offertes chaque semaine afin de vous aider à maîtriser des exercices de méditation et de pleine conscience.

Prendre soin de soi, c’est aussi prendre soin de sa santé physique. Un corps sain contribue à un esprit sain. Bouger régulièrement, bien manger et garder des habitudes de sommeil réparatrices constituent, bien sûr, d’excellents moyens de garder le moral, de réduire son stress et son anxiété ainsi que de vivre sainement.

Accordez-vous un peu de répit et établissez de saines limites personnelles afin d’avoir le temps et l’espace qu’il vous faut pour vous occuper de votre meilleur ami : VOUS! Vous pouvez prévenir la rancœur et l’épuisement en priorisant vos besoins, en les communiquant clairement, en fixant des limites saines et en disant non. Allez-y, vous avez le droit.

N’oubliez pas : prendre soin de soi, ce n’est pas égoïste

Ce qui est formidable quand on fait preuve de compassion envers soi-même, c’est qu’on cultive en même temps notre capacité d’empathie, ce qui améliore nos relations. Cela favorise les rapprochements, la confiance et les sentiments d’attachement sains, ce qui est essentiel au maintien d’un équilibre émotionnel et à la création du réseau de soutien bienveillant dont on a besoin pour surmonter les nombreuses épreuves de la vie.

Comme pour n’importe quelle nouvelle habitude, il faut y mettre du temps et de l’énergie. Avec un peu de pratique, cela viendra de plus en plus naturellement. Alors pourquoi ne pas parler de votre projet de prendre soin de vous à quelqu’un que vous aimez et en qui vous avez confiance? Cette personne sera là pour vous encourager, et pour vous remettre sur le droit chemin au besoin.

Enfin, sachez qu’il y a aussi des professionnels qui peuvent vous épauler dans cette quête de compassion envers vous-même et de bien-être.

Nous n’avons aucun doute que vous saurez prendre bien soin de vous. Vous êtes capable! 

Si vous avez besoin de soutien en santé mentale, l’Université d’Ottawa est là pour vous.

Consultez les webinaires du Service de counselling, et obtenez plus de renseignements sur les ressources à votre disposition pour obtenir du soutien à distance

Pour obtenir d’autres ressources pour prendre soin de vous, comme des applications, des feuilles de travail et des recommandations d’ouvrages, consultez la trousse de ressources mieux-être.

 

Haut de page