Retrouvailles 2020 : deux diplômés créent un jeu d'évasion virtuel pour la communauté universitaire

Publié le mardi 6 octobre 2020

Un tunnel avec l'ombre d'un homme projeté sur le mur.

Eric Marcotte (B.Sc. S.A.P. 2015, B.Éd. 2017) et Nicolas Marcil (B.Sc.Soc. 2016, B.Éd. 2018) se connaissent depuis toujours. Ils ont tout fait ensemble, des ligues sportives à leur formation en enseignement, en passant par les boulots étudiants.

Le duo originaire d’Orléans a cofondé l’entreprise Mobile Escapes, pendant leurs études à l’Université d’Ottawa, en 2016. Alors qu’ils travaillaient tous deux dans un centre parascolaire de la région, ils ont eu l’idée d’organiser une activité d’évasion à même les bureaux de leur employeur. Devant la réussite incontestable de l’événement, ils ont tout de suite compris qu’ils avaient mis le doigt sur quelque chose.

Mobile Escapes se voulait au départ un complément à une carrière en enseignement, mais le concept a généré un tel engouement que les deux diplômés y ont vite canalisé toutes leurs énergies. « Ce qu’on aime, c’est créer des réactions positives et voir la célébration à la fin – voir que les groupes sont fiers de ce qu’ils ont accompli, » indique Eric Marcotte.

Populaires partout dans le monde, les jeux d’évasion se déroulent habituellement dans des locaux fixes, et c’est justement là où Mobile Escapes fait classe à part. Ses cofondateurs ont trouvé comment adapter leur concept à n’importe quel environnement, qu’il s’agisse d’un domicile privé, d’une salle de conférence ou d’un établissement scolaire.

Un jeu spécialement conçu pour l’Université

Contexte actuel oblige, le tandem s’est tourné vers le Web et le sur-mesure pour stimuler les méninges de sa clientèle en milieu scolaire et privé. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’il a concocté une activité d’évasion virtuelle pour la communauté de l’Université d’Ottawa à l’approche des Retrouvailles de 2020.

Plongés au cœur d’un campus désert et hanté, les participants devront s’orienter dans les tunnels souterrains de l’Université pour réussir leur évasion. Chemin faisant, il leur faudra résoudre – seuls ou en équipe – 12 énigmes portant sur les facultés, les équipes sportives et autres particularités du campus. De tout pour raviver la nostalgie des diplômées et diplômés!

Le jeu intitulé Les tunnels hantés de l’Université d’Ottawa sera disponible gratuitement en ligne du 24 au 30 octobre 2020, en français comme en anglais. Les braves qui se seront évadés verront leur nom ajouté à un tirage pour gagner l’une de 100 cartes d’évasion de Mobile Escapes.

Tous sont invités à s’inscrire en ligne et à consulter le programme complet des Retrouvailles.

Haut de page