Sept étudiantes et étudiants s’illustrent aux Prix inspiration jeunesse de 2022

Publié le mercredi 26 octobre 2022

 Drayton Mulindabigwi Jabo, Rhea Grace, Zeynep Cildir, Dalia Ibrahim, Nick Gray, Maleeka Ellaithy, Rehani Akenga.

Première rangée, de gauche à droite : Drayton Mulindabigwi Jabo, Rhea Grace, Zeynep Cildir. Deuxième rangée, de gauche à droite : Dalia Ibrahim, Nick Gray, Maleeka Ellaithy, Rehani Akenga

Les Prix inspiration jeunesse de la capitale ont été créés pour reconnaître les jeunes talents de la région. Présentés par la RBC à l’initiative de Jeunesse Ottawa, ils rendent hommage à la diversité et à l’originalité des moyens employés pour faire de notre communauté un milieu où il fait bon vivre. Pour reprendre les mots de l’organisme, ces jeunes « transforment la sensibilisation en action et incitent les autres à devenir des agents de changement. » 

Cette année, 7 des 14 lauréates et lauréats étaient inscrits aux études à l’Université d’Ottawa. Voici un survol de quelques-unes de leurs réalisations. 

Zeynep Cildir 

Catégorie : Persévérance académique 
Faculté de médecine

Titulaire de plusieurs bourses et subventions, Zeynep Cildir est un modèle de détermination et d’esprit d’équipe. Ses multiples déménagements l’ont menée à apprendre l’anglais, à s’adapter à bien des situations et à aller à la rencontre d’autres cultures. En cours de route, elle en aura inspiré plusieurs à surmonter leurs propres épreuves. Aujourd’hui tutrice fort appréciée de ses pairs, Rhéa est fondatrice de la Refugee Support Association et de Passionate Minds, deux organismes à vocation d’aide.  

Nick Gray 

Categorie : Arts et culture 
Faculté des arts 

Dramaturge et interprète plaçant les talents des minorités au cœur de ses projets, Nick Gray n’a pas peur d’enfreindre les règles et de s’attaquer aux tabous.  Ce défenseur des arts et de la diversité s’impose de plus en plus sur la scène culturelle ottavienne.  

Drayton Mulindabigwi Jabo 

Catégorie : Entrepreneuriat et innovation 
Faculté des sciences de la santé 

Fondateur du carrefour jeunesse 20today20tomorrow, Drayton est un entrepreneur social qui aide les jeunes à trouver des solutions originales aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Deux de ses principaux programmes, conçus pour faciliter l’accès aux ressources de santé mentale et mettre en lumière d’autres jeunes acteurs du changement, ont attiré l’attention des médias et suscitent un grand intérêt chez la relève. 

Dalia Ibrahim 

Catégorie : Soins et services 
Faculté de médecine 

Dalia s’y connaît en collectes de fonds : tantôt participante, tantôt organisatrice, elle a contribué à une multitude d’activités et de campagnes de financement pour la recherche sur le cancer et l’aide aux personnes âgées. Ces expériences ont d’ailleurs influencé ses choix de programme d’études – la médecine – et de carrière. Elle a déjà participé à un projet de recherche sur le cancer de l’ovaire. 

Rhea Grace 

Catégorie : Soins et services 
Faculté des sciences sociales 

Profondément investie auprès de l’organisme Fondation autochtone de l’espoir, Rhea travaille sans relâche aux efforts de réconciliation avec les peuples autochtones. Selon elle, celle-ci devrait d’ailleurs faire partie intégrante de toutes les discussions sur les politiques publiques. Chose certaine, la carrière qui l’attend devra lui permettre d’influencer positivement la société de demain.  

Rehani Akenga 

Catégorie : Force dans la diversité 
Faculté des sciences sociales 

Étudiant, bénévole et travailleur inépuisable, Rehani a toujours donné la priorité à sa famille et aux personnes dans le besoin. Il vivait dans un camp de réfugiés au Malawi quand il s’est pour la première fois porté volontaire, contribuant au passage à différents types de projets. Aujourd’hui, il continue de puiser dans l’adversité pour se dépasser dans ses études et venir en aide aux autres, tant au Canada qu’en Afrique. 

Maleeka Ellaithy 

Catégorie : Prendre position 
Faculté des sciences 

Maleeka est déterminée à aider les étudiantes et étudiants qui aspirent à changer le monde : c’est ce qui l’a motivée à fonder deux organismes sans but lucratif ainsi qu’à cofonder la section Ottawa de l’organisation Women in STEM. Ses écrits sur les enjeux communautaires et les inégalités socioéconomiques lui ont déjà valu plusieurs prix. 

Plus de détails sur les lauréates et lauréats des Prix inspiration jeunesse de la capitale 2022 

Haut de page