Vue d'une vallée, d’une rivière et d’un Inuksuk du sommet d’une montage

Centre en infrastructure pour les communautés autochtones

Le Centre en infrastructure pour les communautés autochtones est un épicentre qui se concentre sur les défis pressants auxquels la communauté autochtone est confrontée. Celui-ci a pour but d'appliquer son talent et ses connaissances en ingénierie collective afin de fournir des solutions durables et relever les défis d'infrastructure auxquels les communautés autochtones font face.

Découvrez le Centre

Le Centre en infrastructure pour les communautés autochtones joue un rôle clé dans la création de partenariats et de liens entre les communautés autochtones et les fournisseurs de services à travers le Canada, en mettant l'accent sur les points suivants :

  • Établir des relations et des partenariats de collaboration
  • Fournir une formation pour soutenir le développement de la main-d'œuvre
  • Favoriser un écosystème d'innovation en matière d'infrastructure autochtone
  • Faire progresser les initiatives de systèmes culturellement pertinents
  • Améliorer les pratiques par la recherche et l'échange de connaissances

Le Centre en infrastructure pour les communautés autochtones collabore avec de nombreux programmes de l'Université d'Ottawa afin de développer et d'offrir de la formation, de mettre en œuvre des initiatives de systèmes, de coordonner des événements d'échange de connaissances et des webinaires, de soutenir les services d'innovation virtuels, de fournir des ressources pour les projets de recherche et de diriger l'engagement autochtone pour les programmes et les initiatives de la Faculté de génie.

Domaines de recherche

  • Eau
  • Eaux usées
  • Énergie renouvelables
  • Matériaux durables
  • Construction de logements
  • Enveloppe du bâtiment
  • Efficacité énergétique des bâtiments
  • Infrastructure dans les régions éloignées et rurales
  • Changement climatique et adaptation des infrastructures

Activités principales

Le Centre est un épicentre de recherche et de collaboration, un centre d'incubation où les partenaires pourront se rencontrer, échanger des idées et mener des projets d'envergure ensemble. Avec nos partenaires communautaires, nous avons créé un écosystème robuste dans lequel de projets de recherche importants fleurissent.

Le Centre est fondé sur l'engagement respectueux et systématique des partenaires et des parties prenantes sur quatre (4) activités principales :

  • Recherche de pointe
  • Collaboration
  • Échange de savoir
  • Engagement des jeunes

Le Centre permettant de continuellement établir des connexions entre les chercheurs de l'Université d'Ottawa et les partenaires communautaires venant de d'autres institutions de recherche et ce, à l'intérieur et au-delà des murs de l'Université d'Ottawa, que ce soit pour permettre à d'autres d'accéder notre expertise ou pour nous permettre d'agrandir nos capacités. Cette diversité dans les perspectives ont créé un centre d'incubation pour de nouvelles idées novatrices.

Rencontrez le coordinateur et le directeur intérimaire du Centre

Joseph Wabegijig

Joseph est un Odawa, du clan Makwa (ours), originaire du territoire non cédé de Wiikwemkoong sur l'île Manitoulin, en Ontario. Il possède une grande expérience et des connaissances approfondies en matière de partenariat et d'innovation dans le domaine de l’infrastructure dans les communautés autochtones.

Joseph est un professionnel du génie civil qui a travaillé au niveau communautaire et au niveau international pour développer des systèmes améliorés de logement et d'infrastructure. Il continue à jouer un rôle de premier plan dans la conception et le développement d'infrastructures durables, en mettant l'accent sur les partenariats communautaires.

En tant qu'ancien conseiller principal en matière d'infrastructures et de logement auprès du ministre des Services aux autochtones Canada, il a également été en mesure de soutenir la mise en œuvre du mandat du gouvernement sur le logement et les infrastructures des Premières nations, et a réalisé des projets d'infrastructures des Premières nations à l'échelle nationale dans un rôle de consultant pendant près de dix ans.

En tant que coordonnateur du Centre, Joseph joue un rôle clé dans le renforcement et la création de partenariats dans le domaine de la recherche et de l'innovation en matière d'infrastructures autochtones et il travaille à accroître la capacité du milieu universitaire et des partenaires communautaires à assurer la durabilité de ces infrastructures.

Professeur Joseph Wabegijig

Colin Rennie

Colin Rennie (Ph.D., P.Eng.) est professeur au Département de génie civil de l’Université d’Ottawa et directeur intérimaire du Centre en infrastructure pour les communautés autochtones.
Le professeur Rennie réalise des recherches dans les domaines de l’ingénierie fluviale, de l’hydraulique de l’environnement, du transport des sédiments, de la turbulence et des habitats aquatiques. 
Il est un expert en mesure sur le terrain du fonctionnement hydro-morphodynamique des cours d’eau. 
Au Centre en infrastructure pour les communautés autochtones, il étudie la faisabilité de la production d’énergie hydrocinétique pour les communautés éloignées et hors réseau en Ontario et au Nunavut.
Colin Rennie

Ensemble, nous pouvons façonner l’avenir.

Avec votre soutien, les étudiantes et étudiants réaliseront leur plein potentiel au sein d’un réseau professionnel florissant qui travaille à remodeler l’industrie.​
Donnez au fond pour le Centre en infrastructure pour les communautés autochtones

Capstone projects

Découvrez certains projets clés sur lesquels le Centre a travaillé. Cliquez sur le titre de chaque projet pour en savoir plus.

Station de recherche arctique

La station de recherche de Cambridge Bay représente un investissement canadien considérable dans le Haut-Arctique. Elle a été construite au cours des dernières années à Cambridge Bay. Des chercheurs provenant de partout au Canada et de l'étranger y travaillent pour des projets de recherche spécifiques axés sur les besoins du Haut-Arctique. La station de recherche a besoin d'une infrastructure environnementale pour répondre aux besoins de son fonctionnement critique, en particulier les déchets solides, l'incinération, l'eau et les eaux usées, l'électricité et le chauffage. En raison de son emplacement et son fonctionnement, les solutions conventionnelles efficaces dans le sud ne sont pas facilement applicables.

Lorsqu'elle sera desservie par des services à faible émission de carbone et neutres en carbone, cette installation de pointe servira d’exemple qui pourra être reproduit pour des installations similaires.

Rapport de faisabilité documentant les solutions de remplacement, et rapport de conception sur la solution préférée.

Collaborateur industriel : Services aux Autochtones Canada (SAC), Matthew Hough, ing.

Aéroport de Cambridge Bay

L'aéroport de Cambridge Bay au Nunavut est confronté à de nombreux problèmes liés aux conditions météorologiques résultant de la pluie, de la neige et du gel. La modernisation de l'aéroport est nécessaire pour répondre aux besoins de la croissance économique et du développement.

De nouvelles méthodes de conception et de construction sont nécessaires pour mieux résister aux impacts climatiques difficiles de Cambridge Bay. Il faut étudier différents matériaux pour le terrassement et les pistes d'atterrissage, comme l'enduit superficiel et autres. Cambridge Bay doit disposer d'installations de transport aérien fiables et durables pour répondre à ses besoins.

Rapport de faisabilité démontrant de nouvelles méthodes de construction et de conception adaptées aux pistes d'atterrissage dans l’Arctique, et rapport de conception sur la solution préférée.

Collaborateur industriel : Services aux Autochtones Canada (SAC)

Conseiller de la faculté : Dr Dimitrova

Centre communautaire de Cambridge Bay

Avec une population de 1800 habitants, Cambridge Bay a besoin d'un nouveau Centre communautaire pour répondre à ses besoins, notamment avec un grand congélateur pour stocker les denrées alimentaires destinées à la communauté, ainsi qu'une cuisine commune et des installations électriques. Le développement du centre communautaire nécessitera des installations innovantes de gestion des déchets et de production d'énergie. Ce projet est très important pour le développement économique et social de la communauté.

Rapport de faisabilité sur les solutions de remplacement, et un rapport de conception sur la solution préférée.

Collaborateur industriel : Services aux Autochtones Canada (SAC)

Conseiller de la faculté : Dr Abdulridha

Dortoir de Cambridge Bay

La Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique représente un investissement canadien majeur dans le Haut-Arctique, et a été construite au cours des dernières années à Cambridge Bay. Des chercheurs de partout au Canada et de l'étranger travaillent ici pour des projets de recherche spécifiques axés sur les besoins de l'Arctique.

La station de recherche a besoin d'un dortoir de 80 personnes pour héberger le grand nombre de visiteurs pendant la saison annuelle des travaux sur le terrain. Lorsqu'elle sera desservie par des services à faible émission de carbone et neutres en carbone, cette installation de pointe servira d’exemple qui pourra être reproduit pour des installations similaires.

Un rapport de faisabilité documentant les solutions de remplacement et un rapport de conception sur la solution choisie sont requis.

Collaborateur industriel : Services aux Autochtones Canada (SAC), Matthew Hough

Logement communautaire du Nord

Le Canada accélère ses efforts pour soutenir l'amélioration du logement des Premières nations dans tout le pays. Quarante nouveaux groupes de dix maisons résidentielles sont proposés pour les communautés éloignées au sud du 60e parallèle. Il est nécessaire d’utiliser des solutions novatrices en matière de logement et de services afin de concevoir des logements durables pour les communautés éloignées du Nord.

Les étudiants examineront les nouvelles approches en matière de logement qui conviennent à ces communautés. La construction de logements conventionnels avec des matériaux acheminés par camion est difficile et coûteuse. De nouvelles approches utilisant des systèmes à composantes ou des solutions à livraison aérienne offrent des possibilités prometteuses pour résoudre ce problème de longue date.

Recherche et évaluation de nouvelles solutions de logement et rapport de faisabilité, suivi d'un rapport de conception pour un groupe de 40 maisons spécifiées.

Collaborateur industriel : Services aux Autochtones Canada

Conseiller de la faculté : Dr. Jrade

Prolongement de la route en pergélisol

Cambridge Bay, dans le Haut-Arctique canadien, est une communauté inuite dynamique avec une nouvelle station de recherche. Les routes de gravier constituent les principaux modes de transport local et l'entretien de ces routes dans des conditions de pergélisol est difficile.

Des approches de conception novatrices sont nécessaires pour réduire les coûts d'investissement et de fonctionnement et d'entretien. Cambridge Bay a besoin d'une nouvelle extension de route de gravier d'environ cinq kilomètres pour répondre à ses besoins économiques et de développement.

Des techniques de conception et de construction novatrices sont nécessaires pour s'adapter aux conditions difficiles du pergélisol, surtout compte tenu des changements climatiques potentiels qui touchent les régions nordiques.

Collaborateur industriel : Services aux Autochtones Canada (SAC)

Conseiller de la faculté : Dre Rozalina Dimitrova

Les professeurs et leur domaine d'intérêt

Communiquez avec nous

Centre en infrastructure pour les communautés autochtones

Vous souhaitez participer à l'un de nos projets ou en proposer un nouveau? Ou vous avez des questions sur le Centre?

Contactez Joseph Wabegijig, le coordinateur du Centre, à [email protected].