À la redécouverte du leadership : une nouvelle expérience proposée par l’Académie de leadership à l’Université d’Ottawa

Publié le mercredi 14 avril 2021

Peinture abstraite

« Au cœur de tout projet innovateur, de toute démarche créative ou de tout processus de changement social et institutionnel, il y a un exercice du leadership », affirme Margarida Garcia, vice-doyenne à la recherche par intérim à la Faculté de droit, Section de droit civil et directrice de l’Académie de leadership.

L’Académie est une nouvelle initiative axée sur la formation, la recherche et le mentorat en leadership, ainsi que la mobilisation transformatrice des connaissances, pilotée par une équipe composée de membres de la communauté professorale et administrative de l’Université d’Ottawa.

« On associe souvent le leadership à la gestion et à l’administration, mais force est de constater que les besoins en leadership sont vastes et diversifiés, poursuit-elle. On peut être un leader dans n’importe quel domaine, quel que soit notre rôle. Pour s’adapter aux réalités du 21e siècle, on doit cultiver une vision plus large et redéfinir ce que signifie l’exercice du leadership. C’est vrai en recherche, mais aussi dans pratiquement n’importe quelle sphère de notre vie. La démocratisation du leadership : voilà ce qui compte à l’Académie. »

« Les campus universitaires et les facultés sont de plus en plus sensibles aux besoins en leadership dans l’ensemble des disciplines, bien qu’ils puissent se manifester de différentes façons », soutient Marc Dubé. Fruit d’un partenariat entre la Faculté de droit, la Faculté de génie et la Faculté des sciences sociales, l’Académie a pour but d’articuler une vision plus large du leadership en mettant au point un programme de recherche interdisciplinaire et en hébergeant des services de coaching et de mentorat pour la communauté universitaire.

En mai 2021, l’Académie proposera un cours de six jours à l’intention du corps professoral, du personnel de soutien de l’Université et du grand public. Les participantes et participants y seront outillés pour créer et mener à bien des projets enrichissants.

« Ce n’est pas une question d’étudier de grands leaders pour mieux les imiter; ce n’est pas un code à observer », précise Andrew Kuntze, stratège en communications pour la recherche à la Faculté de droit. « C’est une démarche nous invitant à reconnaître ce qui nous fait obstacle et à nous ouvrir à une façon d’être pour exercer notre leadership dans n’importe quelle situation. »

Si la formation de l’Académie s’offre pour la toute première fois en version intensive, soulignons que le cours a déjà été proposé à des étudiantes et étudiants des facultés de droit, de génie et des sciences sociales, de même qu’à un petit groupe de membres du corps professoral de nos dix facultés sur le campus.

« Le programme de formation de l’Académie, c’est un exercice de prise de conscience, d’introspection, de découverte de soi », explique Terry Skolnik, professeur adjoint à la Faculté de droit, Section de droit civil qui a suivi la formation en janvier 2021. « On est dans la réflexion qui, à terme, fait naturellement de nous un meilleur leader. Le cours nous amène à recontextualiser les choses, de sorte qu’on émerge de chaque rencontre énergisés et beaucoup plus productifs. C’est une des expériences les plus marquantes de ma vie – ça a changé ma façon d’enseigner et ma vie quotidienne. »
 

Membres de l'Académie du leadership en réunion.

L’ Académie de leadership est dirigée par la professeure Margarida Garcia, vice-doyenne à la recherche par intérim à la Faculté de droit, Section de droit civil. À ses côtés, les membres du comité de direction : Richard Dubé, professeur à la Faculté des sciences sociales (Département de criminologie); Marc Dubé, professeur à la Faculté de génie (Département de génie chimique et biologique); Cintia Quiroga, doyenne adjointe à la recherche à la Faculté de droit; et Andrew Kuntze, stratège en communications pour la recherche à la Faculté de droit. Cette photo a été prise en hiver 2019.

Le cours conjugue les travaux d’éminents spécialistes du développement humain – y compris Werner Erhard, Michael Jensen, Jeri Echeverria et Steve Zaffron – à une tradition fondée sur la pensée critique en sciences humaines et en sciences, courant alimenté par des auteurs et autrices tel que Michel Foucault, Erich Fromm, Mary Parker Follett et Francisco Varela.

Outre son programme de formation en leadership, l’Académie comporte un important volet de recherche sur la science du leadership, un domaine en pleine effervescence. « Le leadership ontologique a un effet résolument transformateur sur les individus qui le pratiquent, ainsi que sur leur environnement et leur communauté », souligne la professeure Cintia Quiroga. « On reconnaît intuitivement le leadership efficace à certaines manières d’être et d’agir, ajoute Richard Dubé. L’Académie entend produire des connaissances sur la pratique et la science derrière l’exercice efficace du leadership. »

Pour en savoir plus au sujet des cours proposés par l’Académie, veuillez écrire à leadership.academy@uOttawa.ca.

Haut de page