Un pour tous et tous pour un alors que les hôpitaux d’Ottawa se préparent à une augmentation du nombre de cas de COVID-19

Publié le mardi 31 mars 2020

Une montagne de boîtes de fournitures et d'équipements.

Par Jessica Sinclair, Rédactrice scientifique

Le mardi 31 mars, dans l’aire de chargement du Pavillon Roger-Guindon de la Faculté de médecine, des travailleurs ont chargé 252 grosses boîtes sur un camion. À l’intérieur se trouvaient plus de 263 000 gants ; plus de 25 000 masques ; 2 119 respirateurs N-95 ; et une abondance de couvre-bottes/chaussures, vêtements de protection, désinfectants pour les mains, lunettes de sécurité, lingettes désinfectantes et cotons-tiges stériles.

L’équipement est destiné aux hôpitaux de la région d’Ottawa qui se préparent à une augmentation du nombre de cas de COVID-19. Ces fournitures ont été offertes par plusieurs facultés de l’Université d’Ottawa, dont la Faculté de médecine, des sciences de la santé, de génie et de sciences, ainsi que par des gens au sein de la communauté. L’effort concerté est coordonné par Gillian Lord, directrice de la planification stratégique de la Faculté de médecine et Dre Sharon Whiting, vice-doyenne, Affaires professorales et Service de liaison avec les hôpitaux.

« Le travail de Gillian Lord et de l’équipe technique de l’Université d’Ottawa, en collaboration avec les étudiants en médecine et les responsables de tous les laboratoires, a été exceptionnel », déclare la Dre Sharon Whiting. « Les hôpitaux sont très reconnaissants, car ces fournitures seront distribuées dans la région. La Faculté de médecine a toujours eu d’excellents rapports avec ses hôpitaux affiliés, et nous avons été honorés d’avoir fait ce travail. » 

Ce mois-ci, l’escalade rapide des mesures prises par Ottawa en réponse au coronavirus a conduit la communauté à offrir des dons d'équipements de protection individuelle aux travailleurs de la santé de première ligne.

Plusieurs des articles requis sont les mêmes que ceux utilisés quotidiennement pour la recherche en laboratoire à l’Université d’Ottawa, ou que l’on retrouve dans des commerces un peu partout à travers dans la ville. En réponse à l’appel, les chercheurs et des gens de la région ont fouillé dans leurs armoires de fournitures pour voir ce qu’ils pouvaient donner.

La Faculté des sciences de la santé a fait don de fournitures et de deux respirateurs utilisés pour l’enseignement. Son programme de sciences infirmières de La Cité collégiale a fait don de quatre respirateurs, et les campus du Collège Algonquin ont aussi participé aux efforts.

Gillian Lord se tient à côté d'une montagne de dons de fournitures médicales.

Gillian Lord, directrice de la planification stratégique, Faculté de médecine, se tient à côté d'une montagne de dons de fournitures médicales.

Les dons ont été recueillis, répertoriés et emballés par les membres de l’équipe Équipement commun et services techniques qui sont toujours sur le campus, et ne reculent devant aucun effort pour faire leur part. Les étudiants bénévoles en médecine ont recueilli des dons à travers la ville qui ont été ajoutés aux nombreuses fournitures déjà recueillies.

« Plus de 110 petites entreprises et 70 organismes ont fait des dons. Nous avions entre 5 et 10 chauffeurs qui allaient chercher les choses et d’autres personnes qui envoyaient des courriels et appelaient les entreprises », explique Jon Whelan de la promotion de 2021. « Nous avons communiqué avec environ 1000 petites entreprises par courriel et par téléphone : salons de manucure, salons de tatouage, cliniques dentaires, cliniques vétérinaires, centres de massothérapie, cliniques d’acupuncture et de physiothérapie, laboratoires, musées et archives. Cette semaine, nous allons lancer un appel aux électriciens et aux entreprises d’emballage alimentaire et de rénovation domiciliaire. »

À moyen terme, d’importantes commandes font l’objet de négociations par les gouvernements provinciaux et les ministères fédéraux, tel que Services publics et Approvisionnement Canada. Les fournitures et l’équipement sont particulièrement susceptibles de provenir de la Chine, où la production de ces articles a augmenté de manière importante durant la période de crise en Chine, et où les usines ont maintenant une plus grande capacité de production. Entre-temps, des initiatives locales voient le jour dans de nombreux endroits au Canada.

« Nous continuons de recevoir des dons d’EPP, et plusieurs courriels d’encouragement, » mentionne Mme Lord. « Notre motivation est nourrie par le courage des travailleurs de la santé de première ligne, leur travail et les soins extraordinaires offerts aux membres de notre communauté. Ils méritent vraiment des remerciements particuliers de nous tous. »

Si vous avez des fournitures ou des équipements à fournir, veuillez contacter COVIDdonations@toh.ca.

Haut de page