graphiques, terre

La Chaire Hyman Soloway du droit des affaires et du commerce

La Chaire Hyman Soloway du droit des affaires et du commerce promeut le droit international à l’Université d’Ottawa en appuyant les étudiants et la Faculté.

La Chaire, œuvrant en collaboration avec le Groupe de droit international de la Faculté de droit, vise à offrir aux étudiants, aux professeurs, aux diplômés et à la communauté de droit international des possibilités de participer, d’apprendre et de s’inspirer d’éminents experts dans le domaine. L’atteinte de cet objectif se fait grâce à des stages (par exemple à la Cour internationale de justice), des adhésions et des parrainages d’organismes de droit international (comme le Conseil canadien de droit international), des intervenants, des conférences, des ateliers, des communications et d’autres activités. Chaque année, la faculté de droit présente la conférence Hyman Soloway en invitant un éminent chercheur, une éminente chercheuse à se prononcer en matière de droit commercial ou droit économique international.

Titulaire de chaire

Wolfgang Alschner

Professeur Alschner est un professeur de droit dont les recherches se concentrent dans les domaines du droit économique international et de l’analyse computationnelle du droit. Son nouveau livre, Investment Arbitration and State-Driven Reform: New Treaties, Old Outcomes, a récemment été publié chez Oxford University Press (2022). Il explore de manière empirique comment une nouvelle génération de traités internationaux d'investissement a été annulée dans la pratique de l'arbitrage en matière d'investissement.

Professeur Alschner professeur agrégé à la Section de Common Law ayant aussi une affectation multiple à la Faculté de génie, l'École de science informatique et de génie électrique. Il est aussi un chercheur au Centre de recherche en droit, technologie et société de l’Université d’Ottawa et il dirige le uOttawa Lab sur les technologies juridiques. Ses matériaux d’enseignement de l’analyse computationnelle du droit sont disponibles sur www.datascienceforlawyers.org.

Parmi ses autres rôles et affiliations Professeur Alschner est co-rédacteur en chef (droit) de World Trade Review, membre du comité de rédaction du Journal of International Economic Law (JIEL) et membre du Conseil académique de l'Institute for Transnational Arbitration (ITA). Il a également cofondé le portail d’analyse des traités d'investissement: www.mappinginvestmenttreaties.com et la base de données (EDIT).

Professeur Alschner est titulaire d’un doctorat en droit international de l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, d’une maîtrise de la Stanford Law School, d’une maîtrise en affaires internationales de l’Institut de hautes études, de même que d’un LL.B. de l’University of London et d’un baccalauréat en relations internationales de l'Université de Dresde, en Allemagne.

 

Page de profil de la faculté
Wolfgang Alschner

Donateur

La Chaire Hyman Soloway du droit des affaires et du commerce est une chaire financée par un fonds de dotation à la Faculté de droit au nom de son principal donateur, feu M. Hyman Soloway, c.r., qui fut pendant longtemps associé principal du cabinet juridique Soloway Wright. M. Soloway a entamé sa longue et riche carrière juridique en 1945 après son service dans l’armée pendant la guerre. Expert réputé en matière de droit commercial et des sociétés, il a occupé plusieurs sièges à des conseils d’administration dans de grandes entreprises canadiennes. Il a été avocat à l'Office national de l’énergie de 1970 à 1978. M. Soloway a suivi ses études postsecondaires à l’Université Queen’s et à Osgoode Hall.

M. Soloway a également été un chef de file dans la communauté et les affaires publiques. Il a été membre du Congrès juif canadien, président du Ottawa Jewish Community Council et président du conseil d'administration de l’Hôpital d’Ottawa, campus Civic. Il a occupé les fonctions de président du Bureau des gouverneurs de l’Université Carleton et a été membre du Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa. Les deux institutions ont reconnu ses nombreuses réalisations et contributions en lui accordant chacune un doctorat honorifique.