campus

Compendium de l'aménagement linguistique au Canada (CALC)

Bienvenue au Compendium de l’aménagement linguistique au Canada (CALC). Ce site s’adresse à un large public. Les chercheurs, les décideurs du secteur public et privé et le grand public y trouveront des renseignements pertinents.
Monika Jezak

À propos de l’éditrice

Monika Jezak possède plus de trente ans d'expérience en enseignement du français langue seconde auprès de diverses clientèles : classes d'immersion, immigrants adultes et milieu universitaire. Auteure de nombreuses publications, elle a agi en tant qu'experte en politiques linguistiques auprès de l'UNESCO, du Centre des Niveaux de compétence linguistique canadiens et de diverses agences gouvernementales.

Pour plus d’information veuillez contacter la Professeure Monika Jezak : [email protected]

À propos de ce site

Bienvenue au Compendium de l’aménagement linguistique au Canada (CALC). Ce site s’adresse à un large public. Les chercheurs, les décideurs du secteur public et privé et le grand public y trouveront des renseignements pertinents.

Le CALC a une double origine. D’une part, il intègre le Site de l’aménagement linguistique au Canada (SALIC), crée par professeur Jacques Leclerc pour le compte du gouvernement fédéral. Ce site a été transféré à l’Université d’Ottawa en 2011 et certaines de ses parties, encore actuelles, ont été incorporées au CALC. D’autre part, il intègre aussi le site du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) du gouvernement fédéral qui a été fermé en 2016, laissant une grande quantité d’informations juridiques utiles. Ces informations ont, elles aussi, été transférées au CALC.

Le CALC constitue un projet du Groupe de recherche interdisciplinaire en gestion des langues (GRIGL). Certains des membres du Groupe, ainsi que des étudiants-assistants, ont contribué au contenu du site. Celui-ci répond à l'appel lancé en 2011 par le Professeur Stacy Churchill et présente 'l’école canadienne'd’aménagement linguistique, surtout par rapport aux deux langues officielles du Canada : le français et l’anglais. C'est avec plaisir que nous vous invitons à explorer chacune des sections du CALC.

Le site a été mis en ligne en septembre 2017 et est régulièrement mis à jour au meilleur de nos connaissances. Nous vous encourageons à faire des commentaires et à rapporter les erreurs que vous aurez constatées. N’hésitez pas à contacter l’éditrice du CALC, Monika Jezak ([email protected]) pour toute information concernant le site en général et les auteurs des sections pour toute information relative à leur contenu.

Dernière mise à jour : janvier 2021

Plan du site

La page d’accueil où vous vous trouvez présente un aperçu de la situation géopolitique du Canada : quelques renseignements fondamentaux et des notions de base de la fédération canadienne qui permettent de comprendre ce qu'est le Canada en tant que réalité géographique, juridique, administrative et démographique. Vous y trouverez également l’information pertinente pour utiliser et citer le CALC.

La section Fondements politiques et institutionnels de l’aménagement linguistique au Canada, créée par la Professeure Linda Cardinal, permet de comprendre les concepts politiques de régime linguistique et de fédéralisme. Elle présente également les éléments constitutifs de la politique linguistique canadienne.

La section Histoire linguistique du Canadaa été écrite par le Professeur Jacques Leclerc. C’est une section volumineuse qui fournit une multitude d’informations au sujet des langues au Canada depuis les premières langues parlées par les populations autochtones, en passant par l'introduction du français et de l'anglais. Elle trace, par la suite, les rivalités franco-britanniques qui ont posé les jalons du statut des langues et ont contribué à la formation du Canada moderne. Cette section explique comment, progressivement, la démographie se modifia jusqu'à ce que le pays devienne majoritairement de langue anglaise, notamment après la Révolution américaine et l'arrivée des loyalistes, et suite à l'arrivée de centaines de milliers d'immigrants aux 19e et 20e siècles. Enfin, elle traite de l'introduction du bilinguisme officiel au Canada en 1969 et de l'avènement de la Charte des droits et libertés en 1982 qui ont entraîné des progrès considérables en matière de protection des droits linguistiques et en matière d'égalité des deux langues officielles. Cette section comprend également un inventaire de documents historiques et une bibliographie exhaustive. Elle couvre l’histoire de la gestion des langues depuis les origines du Canada jusqu’à l’aube du 21e siècle.

La section Cadre juridique, dont l’auteur est le Professeur François Larocque, explique de quelle façon la compétence de légiférer en matière de langue est partagée entre les différents paliers du gouvernement (fédéral et provinciaux/territoriaux). Vous y trouverez également de nombreux hyperliens vers les lois constitutionnelles, fédérales et provinciales/territoriales, ainsi que vers les jugements-clés qui façonnent l’aménagement linguistique canadien.

La section Droits linguistiques provient de l’ancien site du PADL, tel qu’expliqué antérieurement. Cette section est complémentaire au Cadre législatif dans la mesure où elle traite également des aspects juridiques de l’aménagement linguistique au Canada. Elle prend toutefois un angle pédagogique, plutôt que scientifique et légal. On y explique les droits et mesures de protection à l’intention des membres de minorités de langue officielle, que ce soit dans le domaine des communications et services, dans le domaine judiciaire et législatif, ou en éducation. On y trouve, entre autres, des études d’impact, des analyses de cas particuliers, des ressources pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire et des fiches pédagogiques pour les écoles secondaires.

La section Statistiques démolinguistiques a été écrite par Jean-Pierre Corbeil et Alejandro Paez Silva de Statistique Canada dans le but de guider le lecteur à travers la quarantaine d’enquêtes linguistiques menées depuis 1901 (date du premier recensement incluant les questions linguistiques) par Statistique Canada. Plus particulièrement, cette section présente 1) l’histoire, le développement et la conceptualisation des variables linguistiques actuellement utilisées par Statistique Canada; 2) les différentes sources de données disponibles et leurs différentes caractéristiques; et 3) quelques-unes des publications et des tableaux de données les plus pertinents, que ce soit par des hyperliens ou par des documents PDF.

L'auteur de la sectionGouvernanceest Carsten Quell, directeur exécutif du Centre d’excellence en langues officielles du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. Cette section rend compte de la diversité des modèles de gouvernance linguistique dans 14 juridictions canadiennes (un niveau fédéral, trois territoires et dix provinces).

La dernière section, Perspective internationale, permet de placer le modèle canadien d’aménagement linguistique sur la scène internationale. Créée par Professeur Jacques Leclerc, auteur du site web Aménagement linguistique dans le monde (en français seulement), cette section permet de voir en quoi le Canada se compare et se distingue-t-il de certains autres pays officiellement multilingues, notamment en matière de droits individuels, de droits territoriaux et de droits collectifs. 

Comment nous citer?

Autorisations

Les renseignements du CALC sont offerts gratuitement au public. Ils peuvent être reproduits intégralement ou partiellement pourvu que l'utilisateur s'assure de les reproduire fidèlement et respecte les consignes ci-dessous.

  1. Afin de citer les renseignements du CALC, veuillez fournir l’information suivante : le nom de l’auteur de la section, le titre de la section, le nom de l’éditrice, le nom du site, la date à laquelle le site a été accédé.
  2. Afin d’utiliser des textes produits par les auteurs du CALC en vue d'une publication, veuillez l'indiquer par une note comme celle-ci : Le texte utilisé provient de la section (nom de la section) produite par (auteur(s) de la section) et diffusée sur le site www.uottawa.ca/calcédité par la Professeure M. Jezak. Le site a été consulté le (date de consultation). Prière de nous informer de cette publication par courriel à [email protected]
  3. Si vous utilisez des données citées par le CALC en hyperlien externe, veuillez suivre les consignes de citation rattachées à chacune des citations.
  4. Afin d’ajouter des données du présent site à un autre site Internet, prière de créer un hyperlien vers le CALC et de nous en informer par courriel à [email protected].

Mise en garde

Les opinions sont celles des auteurs du site. L’Université d’Ottawa et le gouvernement du Canada ne garantissent pas le contenu, l’exactitude ou la fiabilité des renseignements en ligne. Ils ne sont pas responsables du contenu, de l’exactitude ou de la fiabilité des sites hyperliés externes.

Propriétaire

Le prédécesseur du CALC, le Site de l'aménagement linguistique au Canada (SALIC) a été créé par le Professeur Jacques Leclerc pour le compte du gouvernement fédéral. Le ministère du Patrimoine canadien l’a remis en 2011 à l’Institut des langues officielles et du bilinguisme de l’Université d’Ottawa. Le CALC est une version mise à jour et bonifiée du SALIC et est présentement hébergé par le Groupe de recherche en aménagement linguistique à l’Université d’Ottawa.

Situation géopolitique du Canada

Le Canada en un coup d’œil

Devise nationale : « A mari usque ad mare »
(D'un océan à l'autre)
Valeur 
Langues officiellesanglais et français 
CapitaleOttawa 
Chef de l'ÉtatÉlisabeth II 
Gouverneure-généraleRichard Wagner 
Premier ministreJustin Trudeau 
Superficie9 976 140 km² 
Taux d'alphabétisation99 % 
Espérance de vie82.14 ans (2015, source Banque mondiale) 
MonnaieDollar canadien 
Hymne national« Ô Canada » 
Domaine Internet*.ca 
carte du canada

Superficie du pays

Le Canada est le deuxième pays au monde par sa superficie (9 976 140 km²), derrière la Russie (17 millions de km²). Il s'étend sur 6500 km d'est en ouest, du 52e au 141e degré de longitude, et sur 5000 km du nord au sud, du 84e degré de latitude (cap Columbia, île d'Ellesmere) au 42e (Ontario). Par exemple, le Canada a une étendue 18 fois supérieure à celle de la France et 40 fois celle de la Grande-Bretagne.

1Russie17 075 400 km²
2Canada9 976 140 km²
3États-Unis9 629 091 km²
4Chine9 596 960 km²
5Brésil8 511 965 km²
6Australie7 686 850 km²
7Inde3 287 590 km²
8Argentine2 766 890 km²
9Kazakhstan2 727 300 km²
10Algérie2 381 741 km²

Régions, provinces et territoires

Le Canada est formée de cinq régions géographiques distinctes : la région de l'Atlantique (appelée aussi les Maritimes), la région du Centre, les Prairies, la Côte-Ouest, le Grand-Nord. Ces appellations n'ont pas de valeurs juridiques.

Les Maritimes sont formées par les provinces de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve et de l'Île-du-Prince-Édouard. L'Ontario et le Québec forment la région du Centre, dans laquelle vit plus de la moitié de la population canadienne (Grands Lacs et vallée du Saint-Laurent). Les Prairies forment de vastes plaines s'étendant dans tout le sud des provinces du Manitoba, de la Saskatchewan et de l'Alberta. Située en bordure de l'océan Pacifique, la Colombie-Britannique forme la Côte-Ouest. On utilise aussi l'expression « provinces de l'Ouest » pour englober les Prairies et la Colombie-Britannique. Enfin, le Grand-Nord compte trois territoires : le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut. Au total, on dénombre au Canada 10 provinces et trois territoires.

RégionProvince/territoireCapitale
MaritimesTerre-Neuve-et-LabradorSt. John's
Île-du-Prince-ÉdouardCharlottetown 
Nouvelle-ÉcosseHalifax 
Nouveau-BrunswickFredericton 
CentreQuébecQuébec
OntarioToronto 
PrairiesManitobaWinnipeg
SaskatchewanRegina 
AlbertaEdmonton 
Côte-OuestColombie-BritanniqueVictoria
Grand-NordNunavutIqaluit
Territoires du Nord-OuestYellowknife 
Territoire du YukonWhitehorse 
Regions of Canada

Fédération canadienne et ses provinces

Nouvelles

Les langues officielles au Kosovo

Kosovo par C. Quell